Background Image
Previous Page  2 / 8 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 2 / 8 Next Page
Page Background

Selon une étude du Regroupement QuébecOiseaux, le milieu agricole accuserait le plus

important taux de déclin des populations d’oiseaux (60 % comparativement à 47 % en

milieu urbain et 23 % en milieu forestier). Certaines populations utilisatrices des milieux

agricoles ont diminué de moitié ou plus dans les dernières années. La modification des

paysages et des pratiques agricoles accentue le déclin de certaines espèces d’oiseaux en

affectant notamment les aires de nidification et d’alimentation. Devant cette situation, un

enjeu de conservation majeur est apparu en Europe et en Amérique du Nord.

Au Canada, la Stratégie de conservation des oiseaux pour la région de conservation des

oiseaux 13 (RCO 13) de la région du Québec : Plaine du Saint-Laurent et des lacs Ontario et

Érié fait également état du déclin des populations aviaires. Plusieurs menaces identifiées

sont d’origine agricole et viennent confirmer les conclusions du Regroupement

QuébecOiseaux. Les travaux du Regroupement ont permis d’identifier 28 espèces aviaires

champêtres prioritaires au Québec ainsi que huit types de menaces. Parmi les espèces

prioritaires, 25 ont été observées dans le sud de Lanaudière par la Société d’ornithologie de

Lanaudière (SOL). Déjà en 2007, la SOL rapportait une diminution dans la constance des

observations pour ces espèces. Dans le bassin versant du ruisseau des Anges, l’OBV CARA a

identifié la crécerelle d’Amérique, l’hirondelle rustique et le goglu des prés.

Page 2

Des oiseaux aux Anges!

Conservation et valorisation

Hirondelle rustique

Pluvier Kildir

Crécerelle d’Amérique

© Lucie Landry

© Lucie Landry

© Lucie Landry

© Lucie Landry