Background Image
Previous Page  3 / 8 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 3 / 8 Next Page
Page Background

Afin de répondre à cette problématique, l’OBV CARA a développé le projet

Des oiseaux aux

Anges

. L’objectif est d’initier un processus d’accompagnement et de changement de

comportement auprès des agriculteurs pour une conservation du patrimoine aviaire dans les

champs du bassin versant du ruisseau des Anges, principalement situé dans les municipalités

de Saint-Roch-de-l’Achigan, Saint-Roch-Ouest et Saint-Lin-Laurentides. Pourquoi le ruisseau

des Anges? Ce territoire est dominé par l’agriculture à 63 %, principalement en culture de

maïs, soya et maraîchère. La modification de ces paysages et la modernisation des pratiques

agricoles notamment la mécanisation des travaux et l’usage de pesticides influencent

l’avifaune et son habitat. Rappelons également que la modification culturale (transformation

des pâturages et champs de foin au profit des grandes cultures céréalières) a principalement

affecté les basses-terres de Lanaudière et de la Montérégie. Le bassin du ruisseau des

Anges compte environ 63 producteurs.

À ce jour, le projet bénéficie de l’appui financier de la Fondation de la Faune du Québec

(FFQ) ainsi que l’appui professionnel de la Fédération de l’UPA de Lanaudière (FUPAL), du

Regroupement QuébecOiseaux et de la Société d’ornithologie de Lanaudière (SOL).

Des oiseaux aux Anges

est un projet pilote en ce sens qu’il permettra de tester cette

démarche pour ensuite, le réaliser dans d’autres secteurs agricoles de la Zone de gestion

intégrée des ressources en eau L’Assomption (Zone GIRE L’Assomption). Mentionnons que

l’occupation agricole représente 61,5 % des Plaines du haut Saint-Laurent de la Zone GIRE

L’Assomption.

Page 3

Conservation et valorisation